janvier 2009
L Ma Me J V S D
    fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

dsc0070.jpg
C’est le plus grand cimetière de Paris. Mais c’est aussi un lieu d’histoire, d’anecdotes, de balade et d’émotion à découvrir en famille…

Au cimetière du Père Lachaise, premier cimetière laïc, dorment, nous dit-on, deux siècles de personnalités musicales, littéraires artistiques, politiques, militaires et autres.
Et c’est vrai qu’arpenter ses allées réserve des surprises… Vous pouvez le faire de manière organisée, armés d’un plan des lieux. Des groupes de touristes s’y prennent ainsi à longueur d’année, carte en main, marchant d’un pas décidé et rapide vers les tombes qu’ils souhaitent découvrir. Vous pouvez également avoir recours aux services d’un guide. Ces amoureux du Père Lachaise ne sont pas avares de leur passion et connaissent toutes les histoires qui font vibrer les passants.
L’autre manière de visiter est plus aléatoire, plus douce, mais demande de disposer de temps. Vous flânez sans but précis, vous imprégnant de l’ambiance, du charme des vieilles pierres tombales branquebalantes, du mystère des lieux, des noms aujourd’hui inconnus… De temps en temps, par hasard ou parce que vous vous êtes repérés sur l’un des panneaux installés au détour d’une allée, vous arrivez sur la tombe d’une célébrité. Comme Edith Piaf, qui dort dans son caveau familial, rejointe récemment par un nouveau voisin: Henri Salvador.

Effectuer la visite avec des adolescents est une manière insolite de les faire pénétrer dans l’Histoire en les ancrant dans une réalité concrète. De Pierre Desproges à Oscar Wilde (tombe très prisée par les visiteurs) en passant par Jean de La Fontaine, Héloïse et Abelard, Jim Morrison ou Marie Laurencin, le passé se déroule à travers des destins proches ou lointains.
Il y a aussi toutes ces tombes tombées dans l’oubli, souvent touchantes, parfois insolites, d’autres fois physiquement bousculées par la vie qui continue sans elles. Ainsi, les racines de certains arbres se sont tellement étalées qu’elles ont remué des pierres tombales, semant un chaos inattendu dans les allées pleines de charme.

Le Père Lachaise n’est pas un lieu triste. Paisible, poétique… et exceptionnel par la qualité de ses hôtes seraient des termes plus adaptés. Installé sur l’une des sept collines de Paris, il s’étend sur 40 hectares. A-t-on un côté voyeur en rendant une visite de groupe aux défunts qui y reposent? Je préfère penser que eux qui ont été souvent des personnalités publiques, doivent être plutôt heureux de ne pas être oubliés…

En savoir plus
Cimetière du Père-Lachaise, 20arrondissement.
Durée de la balade: 2h30.
Du 16 mars au 5 novembre, de 8h à 18h.
Du 6 novembre au 15 mars de 8h à 17h30.
L’ouverture des portes est fixée le samedi à 8h30, le dimanche et les jours fériés à 9h.
Gratuit, visite guidée: 6 euros.
Renseignements au 0155258210.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>