février 2009
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Catégories

Archives quotidiennes : 18 février 2009

Travis était un singe savant de 15 ans.
Un chimpanzé apparu dans des publicités de Coca-Cola et de la chaîne de vêtements Old Navy.
Sans doute l’avez-vous vu une fois au l’autre?
Civilisé, il savait, dit-on, surfer sur Internet, aimait les matchs de base-ball, buvait du vin, mangeait des steaks et se brossait les dents après le repas.
Seulement voilà.
Travis était atteint par la maladie de Lyme, le plus souvent transmise par les tiques.
Une maladie dangereuse, qui affecte le système nerveux chez les humains.
Le singe était soigné, mais cela n’a pas empêché le drame.
Lundi, il a attaqué l’amie de sa propriétaire, une femme de 55 ans, et massacré un véhicule.
Quand un chimpanzé de 90 kg, devenu fou, vous prend pour cible, il devient beaucoup moins bien élevé.
Sa victime est à l’hôpital, dans un état critique, après avoir été mordue et malmenée, disent les infos.
Quant à Travis, après que sa maîtresse ait tenté de stopper sa fureur en le frappant à coup de couteau et de pelle, il s’est échappé pour se jeter sur la voiture de police qui arrivait sur les lieux.
Il a arraché le rétroviseur du véhicule, a ouvert la portière du conducteur.
Celui-ci a réagi en tirant plusieurs balles de pistolet.
Travis s’est enfui et a été retrouvé mort dans la maison.

C’est une histoire navrante.
Un accès de folie meurtrière dû sans doute à la maladie.
Tout le monde va parler de Travis.
A propos, juste en passant… sa victime, elle, s’appelle Charla.

M.B

J’aime beaucoup découvrir les résultats des chercheurs à travers le monde.
Certaines de leurs études sont passionnantes, d’autres… insolites ou carrément loufoques.
Ainsi, une agence anglaise spécialiste des questions alimentaires a lancé une campagne de sensibilisation contre les aliments gras.

Nous en convenons tous: c’est une bonne initiative, surtout en Grande-Bretagne où la population consomme davantage de produits de ce type qu’ailleurs, semble-t-il.
Là où les conclusions deviennent un peu bizarres, c’est lorsqu’elles nous apprennent que, selon l’agence, le fromage serait meilleur pour la santé s’il était consommé râpé plutôt qu’en bloc ou en tranches.
Il semblerait en effet que nous aurions tendance à manger moins de fromage lorsque celui-ci se présente sous cette forme.
Donc, la conclusion étant que le fromage râpé réduit le risque de maladies cardiaques, une grande campagne de sensibilisation contre les aliments gras a été lancée, incluant cette donnée.
Dans un bel élan, affiches et télévision informent le public.
La campagne vise particulièrement, paraît-il, les personnes minces, qui seraient moins sensibles à la question.

Je ne devrais sûrement pas, mais la nouvelle m’a amusée.
J’imagine fort bien la réaction d’un épicurien, comme Jean-Pierre Coffe, par exemple, découvrant, sous la cloche à fromage clôturant son repas, les gruyère, comté ou autre beaufort présentés sous forme de misérables petits tas de copeaux…

Ne serait-il pas plus simple de dire à la population de modérer sa consommation plutôt que de massacrer un produit?
Je sais: ça a déjà été expliqué et les conseils ont été suivis avec les résultats que nous connaissons.
Mais je doute de voir le conseil du râpage respecté avec plus d’enthousiasme…

M.B.

En lisant l’info, j’ai cru à un canular. Mais non…

En Angleterre, dans le Norfolk, une femme de 29 ans dirige un centre de secours aux poules.
Son but: sauver les poules en batterie et leur trouver un nouveau toit.
Elle en a déjà sauvé 5750.
Mais elle est confrontée à un problème majeur: élevés dans de telles conditions, beaucoup de volatiles perdent leurs plumes.
La dame a donc trouvé une solution.
En décembre, elle a été demander à des volontaires de sa communauté de tricoter des pulls pour ses poules.
En deux mois, elle a récolté 1500 pulls multicolores, à rayures, avec motifs etc.

Voilà, voilà.

J’aime les gens qui se battent pour la cause animale.
Mais là, allez savoir pourquoi, j’ai comme un peu honte.

M.B.

http://www.zigonet.com/poule/des-poules-sans-plumes-mais-avec-des-pulls_art4162.html