mars 2009
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Catégories

Ce matin, j’ai lu que, pour attirer dans son établissement les clients rendus frileux par la crise, une restaurateur de la presqu’île de Guérande (Loire-Atlantique) va proposer durant le moins de mars une « carte sans tarifs », permettant au client de négocier, voire de fixer le prix du repas.

Il y a quelques semaines, j’avais entendu que la même initiative existait déjà dans un restaurant, en Angleterre. Le propriétaire s’estimait satisfait: les clients jouaient le jeu avec honnêteté. Et les tarifs consentis par ceux qui n’étaient pas très généreux étaient compensés par d’autres, qui eux, l’étaient davantage.
Le patron affirme que si les clients laissent des rémunérations dérisoires, il demandera des explications, mais ne s’y opposera pas, misant sur la bonne foi, l’honnêteté et la perspicacité des gens.

Cette méthode, durant tout le temps de l’opération, sera appliquée tous les jours, à tous les repas de la carte.

Je trouve cela plutôt courageux. Et je serais curieuse de voir quel sera le bilan que tirera le patron lorsque l’expérience sera terminée.

MB.

« La Cabane à Jules est installée dans un ancien grenier à sel. http://www.lacabaneajules.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *