Les frères siamois, suite

Suite à l’article écrit sur les frères siamois, un commentaire a été fait, avec une question posée: comment ce genre de jumeaux peuvent-t-ils survivre?

Renseignements pris, chaque cas est un cas particulier, et aucune estimation ne peut être pré-établie. Tout dépend des organes partagés. Si les reins ou le tube digestif, par exemple, sont partagés, il peut être impossible d’envisager une opération de séparation. La durée de vie dépendra de la gravité des  cas. Certains ont une vie malheureusement très courte, d’autres, comme les frères dont nous avons parlé peuvent vivre beaucoup plus longtemps…

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.