juin 2009
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Catégories

Catégories

images2.jpeg

Eric, qui sait que je suis comme une plante sans eau et sans soleil si je n’ai pas de stimulation intellectuelle, m’envoie régulièrement des perspectives d’expositions que nous pourrions aller visiter cet automne.
Hier, il m’a envoyé l’annonce concernant la prochaine expo de la Fondation de l’Hermitage, à Lausanne, qui m’a déjà réservé des émotions artistiques fabuleuses. Je repense à Giacometti ou aux chefs-d’oeuvre de la Renaissance…

Celle qui débute le 26 juin et qui durera jusqu’au 25 octobre 2009 s’appelle « Passions partagées, de Cézanne à Rothko ».
Il s’agit de chefs-d’oeuvre du XXe siècle, issus des collections privées suisses. Voir les oeuvres de ces collections est toujours privilégié. Ces expositions donnent accès à des trésors qui sortent rarement de leurs écrins…
Plus de 100 oeuvres seront présentées grâce à la générosité des collectionneurs, avec, parmi eux, des Bacon, Braque, Bonnard, Calder Cézanne, Dali, Dubuffet, Ernst, Kiefer, Hodler, Klee, Magritte, Matisse, Monet (chic!), Miro, Picasso, Renoir, Signac, Vallotton, Vlaminck, Warhol… et j’en passe.

Je ressens ce que doit ressentir un enfant quand il rentre dans un magasin de jouets. Un peu ce que j’ai ressenti avec Alain au Musée d’Orsay, où j’ai vécu une véritable extase artistique. C’était fabuleux.

En reprenant le titre de l’exposition de l’Hermitage, je m’attarde sur les deux peintres cités.
J’ai toujours eu du mal avec Rothko, je l’avoue. J’ai de la peine à entrer dans sa peinture, dans sa vision de l’abstrait.

Mais Cézanne… ah Cézanne le mal aimé, le mal compris…
Il a dit un jour: « Je vous dois la vérité en peinture et je vous la dirai ».
La peinture a été le centre de sa vie. Il n’était pas, comme tant d’autres de ses collègues, dans la misère. Mais il a vécu entretenu par son père, à Aix-en-Provence et à Paris.
Le solitaire Cézanne a travaillé la logique des couleurs avec acharnement.
Fâché avec Zola auquel il a inspiré le roman « l’Oeuvre », il a vécu de nombreux revers dans sa carrière.
Mal reçue par la critique et le public, sa peinture a mis des années avant de s’imposer pour lui valoir une renommée internationale.
Ses harmonies sont sublimes.. simplement sublimes.

Martine Bernier

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, le jeudi de 10h à 21h, fermé le lundi, excepté Lundi du Jeûne Fédéral (21 septembre) de 10h à 18h.
A l’occasion des 25 ans de la Fondation de l’Hermitage, l’entrée à l’exposition est gratuite pour toutes les personnes fêtant leurs 25 ans en 2009.

Adresse:
2, route du Signal
case postale 38
CH — 1000 Lausanne 8 Bellevaux
tél. +41 (0)21 320 50 01
fax +41 (0)21 320 50 71
www.fondation-hermitage.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *