juin 2009
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Catégories

Catégories

Les images des émeutes, à Téhéran, suite à  la réélection du président sortant Mahmoud Ahmadinejad m’ont choquée, ce soir. Et plus encore les images de la répression policière qu’elles ont engendrées, filmées avec le téléphone portable de l’un des manifestants. Les étudiants sont venus crier leur colère alors que des accusations d’irrégularités naissent face à ces résultats. Les partisans de l’opposition qui ont osé manifester ont  été arrêtés sans ménagement, et risquent la prison assortie de coups de fouet.

Comme sans doute pas mal de monde, j’ai tenté, au cours de ces dernières années, de me renseigner sur l’Histoire de l’Iran (la Perse… l’une des plus vieilles civilisations…), pays mythique dont je comprends si mal la culture et le fonctionnement.  J’ai appris un peu du passé compliqué de ce peuple fier,  j’ai lu l’histoire du Shah, essayé de comprendre comment ce pays riche en pétrole et en gaz naturel a pu engendrer autant de violence au cours des dernières décennies.

Durant plusieurs années, j’ai eu un jeune coiffeur Iranien, en Suisse. Il m’a longuement parlé de l’Histoire de son pays, de la politique, des coutumes, des raisons qui les ont poussés à l’exil, sa famille et lui.

Comment peut-on imposer à un peuple un régime dont il ne veut pas? Jusqu’où peut-on maintenir une population dans une répression constante en interdisant le moindre signe de révolte? Les dictatures m’affolent…

Barack Obama souhaite renouer un dialogue plus sain avec l’Iran. Je ne suis pas certaine que Mahmoud Ahmadinejad soit l’interlocuteur dont il pouvait rêver.

Les étudiants qui criaient leur colère dans les rues de Téhéran  savaient ce qu’ils risquaient. Leur courage me laisse sans voix… Que subissent-ils, quel est leur sort à l’heure où j’écris?

 

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *