août 2009
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Catégories

Après une journée mouvementée, j’ai donc passé l’heure de vérité: j’ai servi un repas à mes pauvres victimes désignées, membres du Triangle d’Or formé par nos trois maisons, celles de mes voisins et la mienne.

Je me suis appliquée, ai préparé des portions capables de nourrir un régiment d’affamés, sous l’oeil d’Aurore, attentive à ce que je ne me brûle pas ou ne mette le feu à la maison. Mais, avouons-le, la cuisine reste pour moi un univers impitoya-ableuu et très mystérieux. J’ai servi mon Rithon Martinien, recette que le monde entier m’envie (oui, bon, j’exagère peut-être un peu… mais à peine).

Parce que ce sont de vrais amis, tous ont fini leur assiette ou presque. Ils ont du mérite! A l’heure où j’écris ces lignes (bien après minuit…) j’attends avec anxiété de les retrouver demain matin pour être bien sûre qu’aucun d’entre eux n’arbore une couleur verdâtre ou ne souffre de maux d’estomac!

J’ai terminé la soirée comme je les finis toutes depuis une semaine: par une longue conversation téléphonique, douce et sereine, sous les étoiles. Je ne peux m’empêcher de me dire… la limpidité chez un être humain est une qualité essentielle. Dès que le mensonge, la dissimulation entrent en jeu, c’est la personne entière qui perd jusqu’à l’essence d’elle-même.

Comme mon Triangle d’Or, comme mes proches, mon ami sous les étoiles me fait un bien fou. Car ils me ramènent à une réalité douce où je ne suis pas traitée avec cruauté, et où le mensonge continuel ou occasionnel n’existe pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *