décembre 2009
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Catégories

images.jpg

 

Alain Resnais à la réalisation, Sabine Azema et André Dussollier comme atouts dans son jeu… comment vouliez-vous que le film « Les Herbes Folles » soit autre chose qu’une petite merveille?

A la base du scénario, une rencontre improbable. Marguerite se fait voler son sac. Georges ramasse un peu plus tard le portefeuille qu’il contenait, abandonné dans un parking.  Et l’histoire s’installe, déstabilisante, pleine de fantaisie, de drôlerie, de grâce, de rebondissements. Les personnages sont hors du commun, touchants, parfois inquiétants, toujours passionnants.

Ce film a ceci de particulier que l’on y voit s’épanouir toute la fraîcheur, la sereine extravagance et la vivacité d’Alain Resnais, ce formidable jeune homme de 87 ans. Son cinéma a un pouvoir de séduction troublant.

Et puis, il y a André Dussollier et Sabine Azema, ces deux acteurs si subtils… Un vrai bonheur.

Dans la salle de cinéma, après vingt minutes de projection, un jeune couple s’est levé et s’en est allé. Ils n’avaient sans doute pas réussi à rentrer dans le film, à se laisser prendre à cette étrange magie. Tous les autres spectateurs ont ri, ont été touchés, et sont sortis ravis. Du bon cinéma…

 

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *