décembre 2009
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Catégories

Lorsque vous aimez les arts, vous attendez toujours avec impatience les programmes annonçant, en fin d’année, quelles expositions sont en préparation pour les mois à venir, dans les grandes villes européennes. Je ne fais pas exception. Cette semaine, donc, j’ai feuilleté le précieux document avec une certaine avidité.
Et là… alors que je ne m’y attendais absolument pas, je suis tombée sur ce qui, pour moi, sera l’événement culturel de l’année.

Du 22 septembre 2010 au 24 janvier 2011, 200 oeuvres de Claude Monet seront exposées au Grand Palais, à Paris. La dernière exposition de cette ampleur consacrée à ce merveilleux artiste date de 30 ans. Les nymphéas, les coquelicots, les paysages… la rétrospective  proposera des tableaux s’étendant de 1860 à la fin de la vie de Monet.

A la fin de sa carrière, le maître de Giverny souffrait de cataracte. Ce redoutable handicap a eu des incidences sur le travail du peintre, que l’exposition n’a pas éludées. La rétrospective qui s’ouvrira au public sera passionnante, complète, fouillée. Et reviendra sur la fascination qu’exerçaient sur Monet ces fameux nymphéas qu’il a peints et repeints inlassablement ces nymphéas qui ont fait sa gloire.

Cette perspective me ravit. A ceci près qu’il faut à présent que je sensibilise Celui qui partagera pour la première fois mon travail et mon amour de la peinture à Paris dans 15 jours. S’Il survit à James Ensor, peut-être ai-je une chance de lui faire aimer Monet et ces jardins que j’aime tant…

 

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *