mars 2010
L M M J V S D
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Catégories

Pendant cinq ans, le sénateur Edward Kennedy a travaillé sur la rédaction de ses mémoires.
Comme il l’écrit: « son décès ne cadrait pas avec ses plans ».
Pourtant, atteint d’une tumeur au cerveau, il est mort en 2009, année de la sortie de cette imposante biographie, très attendue.

L’histoire de la famille Kennedy, son destin tragique, me fascinent depuis toujours.
Ces assassinats, ces morts violentes, ces scandales… tant de douleur…

Edward était le cadet des neuf enfants Kennedy.
On l’appelait Teddy.
Difficile pour lui de trouver sa place, de faire ses preuves avec des frères héros de guerre ou héros politiques, tous dotés de caractères bien trempés.
Cette enfance hors normes, ses combats politiques, les drames qui ont jalonné sa vie, la mort de ses frères, de ses soeurs, de ses neveux, l’accident de Chapppaquiddick, les déchirures de sa vie privée…

Le sénateur Kenne0dy n’a rien mis de côté dans ce livre courageux.
Sans jamais sombrer dans l’apitoiement, il a raconté ce qu’il a ressenti, pudiquement, presque parfois avec froideur.
Face à certaines choses qu’il a faites, à certaines fautes qu’il a commises, il a eu le courage d’écrire nettement qu’il a mal agi, qu’il s’en est voulu.

Cette biographie de plus de 600 pages est un document.
Précieuse par la somme de renseignements qu’elle contient, mais aussi parce qu’elle est le témoignage du dernier membre des neuf frères et soeurs de cette génération de Kennedy.

Martine Bernier

« Mémoires », Edward M. Kennedy, Albin Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *