mars 2010
L M M J V S D
« Fév   Avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Catégories

De Garges-Lès-Gonesse, en France, on ne sait pas grand chose.
Et pourtant, la ville fait parler d’elle depuis quelques semaines, attirant des dizaines de personnes vers la maison de la famille Altindagoglu.
C’est là  que la propriétaire des lieux a reçu une icône orthodoxe en cadeau d’un prêtre libanais, pour son anniversaire, en 2006.
Tout se passait normalement jusqu’au 12 février 2010, une semaine avant le Carême.
Il paraît que cela a son importance.
Ce jour-là , explique Esat Altindagoglu, la Vierge de l’icône a commencé à  verser des larmes d’huile.
Son visage a suinté, présentant des petits filets gras.

Comme rien ne démarre plus vite qu’une rumeur, celle-ci a eu tôt fait de prendre de l’ampleur, attirant des grappes de curieux.
Même le Patriarche Grec Orthodoxe s’est déplacé en personne, célébrant une petite messe improvisée sur place.
On ne sait jamais…

La maîtresse de maison a entretenu voire décuplé le mystère en expliquant qu’une femme qui ne pouvait pas avoir d’enfant est venue voir l’icône et s’est retrouvée « miraculeusement » enceinte quelques jours plus tard. Si si…
Chacun croit ce qu’il veut, bien sûr…

Je ne suis pas spécialiste des icônes, mais je sais quels matériaux sont utilisés pour les réaliser.
Et, si ma mémoire est bonne, la plupart d’entre elles sont recouvertes d’une couche protectrice… d’huile de lin.
De quoi sont composées les larmes de la Vierge, déjà?
Je me demande si une analyse un peu poussée ne permettrait pas de trouver une explication tristement rationnelle au phénomène.

Mystère ou non, je n’en sais rien. En revanche, ce qui pour moi reste un mystère épais, c’est le comportement des Français. Dont je fais partie pourtant puisque j’ai la double nationnalité. En regardant le résultat des élections de ce week-end, je suis frappée par le taux d’abstention énorme. Une désillusion face à la politique, dit-on. Je peux le comprendre. Ce que je ne comprends pas, c’est que beaucoup vont sans doute tempêter ou s’estimer mécontents des résultats… sans avoir pour autant exprimé leur avis. Etrange…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *