Catégories

Catégories

Il est amusant, Silvano Vinceti, ex-présentateur de télévision italien reconverti dans une nouvelle activité: détective de l’art.
Ce joyeux luron a émis l’hypothèse que la Joconde de Vinci n’est pas un portrait de Lisa Gherardini, l’épouse d’un marchand florentin, comme on le pensait.
Non non…
Pour lui, il s’agit… d’un auto-portrait du grand Léonard.
Rien que cela.
Il est allé repêcher pour cela une thèse déjà entendue par le passé, mais il va plus loin.
Le controversé Silvano, entouré d’une équipe de scientifiques, a décidé de faire exhumer l’artiste, enterré au château d’Amboise, histoire de reconstituer son portrait à partir de ses ossements.

Chez Vinceti, ce n’est pas un coup d’essai.
L’exhumation, il semble adorer cela.
Il a déjà fait déterrer des hommes de lettres et humanistes tels que Dante, Pétrarque et Pic de la Mirandole, et cherche à retrouver la dépouille de Caravage pour lui faire subir le même traitement.

Seulement avec Léonard de Vinci, cela risque d’être un brin plus compliqué, puisqu’il repose en France, jusqu’ici en paix.
Jusqu’à ce jour, le château d’Amboise n’a pas reçu de demande officielle d’exhumation, mais dit avoir été contacté.
L’exhumation pourrait une fois pour toutes prouver si oui ou non, c’est bien le grand homme qui repose à Amboise.
Les chercheurs espèrent dater au carbone 14 les ossements qu’ils comptent retrouver dans la tombe, en profitant au passage pour vérifier que Léonard était bien un homme, et quelles ont été les causes de sa mort.

De nombreux experts se montrent très sceptiques vis-à-vis de la thèse de Vinceti.
Au moins aura-t-il prouvé une chose: avec lui, la notion de repos éternel est très aléatoire…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *