Catégories

Catégories

Cela se passe à Angers, en France.

Depuis deux ans, une pépite d’or de 57.5 grammes est exposée au Musée de sciences naturelles de la ville.
Une fierté pour le musée: les spécialistes estiment qu’il s’agit de la plus grosse pépite jamais trouvée en France depuis le XIXe siècle.
Avec son diamètre de trois centimètres pour une épaisseur de 1.8 centimètres, elle aurait été découverte en 2001, dans un champ de maïs par un paléontologue amateur, nous dit l’AFP.
On peut appeler cela un jour de chance…
Le précieux caillou a été présenté pour la première fois au grand public en 2007, lors d’une exposition minéralogique.

C’est là que la mairie d’Angers l’a vu pour la première fois, semble-t-il.
Aujourd’hui, elle explique que, en mai 2008, elle a acheté la pépite à un collectionneur dans des « conditions régulières », nous dit-on, pour la somme de 15.000 euros.

Tout se passait donc au mieux, jusqu’à ce qu’une particulière vienne revendiquer la propriété de l’objet.

Geneviève Dalle, femme de l’ancien PDG du groupe L’Oréal, veut récupérer ce qu’elle estime être « son » minéral, après avoir déposé plainte pour vols d’objets, parmi lesquels se trouvait, dit-elle, cette pépite. Le vol aurait eu lieu au domicile de sa mère qui habite Angers. Selon sa version, cette pépite d’or est un cadeau offert en 1964 par un proche du Général de Gaulle.
Du côté de la mairie, c’est la stupéfaction devant cette revendication.
La suite dira si les autorités municipales se sont fait bernées ou pas.

Sur ce je vous laisse, j’ai à faire.
Il me semble que les fameux joyaux de la Couronne d’Angleterre ressemblent étrangement à un cadeau disparu qui a été fait à mon arrière-arrière-grand-mère par un roi de Papouasie Orientale.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *