Catégories

Catégories

La vanité, tout le monde sait ce que c’est.
Mais les vanités, nettement plus fascinantes, sont un peu moins connues.
Chacun les a vues, mais sans forcément en connaître le nom.

En Histoire de l’Art, les vanités sont ces natures mortes un peu macabres, où se retrouve souvent un crâne au-milieu d’autres objets.
Elles existent depuis la nuit des temps, sur les mosaïques de Pompéï, dans les tableaux des grands Maîtres… partout.

Ces toiles dictées par la fascination de l’homme par la mort ne sont pas conçues aussi morbides par hasard.
Elles sont sensées nous rappeler la fragilité de notre condition humaine, illustrant le thème philosophique « l’impermanence de l’homme ».
Des sculptures fréquentent le même courant, faisant la part belle à des crânes et des squelettes revus et corrigés par l’oeil artistique.

Et puis il y a les autres vanités, ces bagues et bijoux nous rappelant quotidiennement la fameuse phrase « memento mori » (« Souviens-toi, tu vas mourir ») nous ramenant inexorablement à notre condition humaine.

Le musée Maillol, à Paris, a décidé d’exposer 150 pièces retraçant l’histoire des vanités dans une exposition intitulée « C’est la vie », à visiter jusqu’au 28 juin 2010.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *