Catégories

Au début des années 1990, une étude, avouons-le, un peu bâclée, affirmait que si vous vouliez que vos enfants soient plus intelligents, il fallait leur faire écouter de la musique « sérieuse ».
Pour confirmer leurs dires, les chercheurs expliquaient que les jeunes qui avaient écouté la sonate pour deux pianos en ré majeur de Mozart réussissaient mieux les tests que ceux qui avaient choisi le silence ou une autre musique.
Dix ans plus tard, MaxiSciences nous explique que l’étude n’avait porté que sur… trente-six étudiants.
C’est un peu peu.

Les chercheurs de l’Université de Vienne, nous dit-on, « ont analysé les résultats de tests menés dans le cadre de quarante études portant sur 3000 personnes à travers le monde. »
Bilan de l’opération; aucune preuve n’a été apportée concernant « l’effet Mozart ».
Simplement, écouter de la musique, quelle qu’elle soit, stimulerait l’activité cérébrale.

En clair, si cela fait dix ans que vous vous injectez du Mozart en perfusion pour d’autres raisons que par goût, vous pouvez arrêter.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>