Catégories

Catégories

Je rêve… après la France, l’Italie annonce que d’ici la fin de l’année 2010, 12000 biens publics passeront aux collectivités locales pour une possible vente aux privées.
Et quels biens…
Des trésors…
Les sommets des Dolomites (si!! On peut vendre les sommets des Dolomites!!), des phares de la côte sicilienne, la colline de Superga, près de Turin, les somptueux palais milanais, de vieux aéroports, des casernes, des îlots, des plages, des musées, des terrains agricoles…
Les caisses sont vides, l’Etat ne peut plus assurer la maintenance ou la restauration de ces biens.
Les communes et autres régions vont donc devoir les prendre en charge et pourront les vendre au meilleur prix.
Le tout représente la bagatelle de 3,6 milliards d’euros, et d’autres biens suivront.
Cela donne froid dans le dos.
Qui dit privé dit interdit au public.
J’espère au moins que les biens qui le méritent seront classés aux monuments historiques pour que les acheteurs ne puissent en faire n’importe quoi…

Cerise sur le gâteau, cette autre nouvelle venue d’Italie.
J’aime Charlemagne.
C’est comme cela.
Pas pour son côté conquérant, mais pour mille autres facettes qui faisaient de lui un homme à la fois fort et complexe, fascinant.
J’ai découvert que, selon l’International Herlad Tribune, le château lui ayant appartenu, et situé à la frontière de la Toscane et de l’Ombrie, est mis en vente

Il serait vendu avec les forêts et les bocages d’olives des alentours pour une surface totale de 129 500 m².
Selon les experts, la plus vieille partie du château a été construite en 802.

802…

Pourvu, pourvu qu’il soit protégé…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *