Les stupéfiants rhinos autrichiens

Oui, je sais, je ne devrais pas, mais cela m’a fait sourire.

Nous apprenions la semaine dernière que l’un des gardiens du zoo de Hellbrun, en Autriche, s’est fait licencier.
Le pauvre.
Pourquoi cette sanction?
Parce qu’il n’avait rien trouvé de mieux que de faire pousser du cannabis dans l’enclos des rhinocéros, qu’il était le seul à  fréquenter.
Il est vrai que l’on va rarement prendre le thé chez les rhinos.
Donc, l’homme pouvait s’adonner en paix à  sa passion du jardinage.
Trente plants de marijuana, cultivés en toute quiétude.
Employé depuis de longues années au zoo, l’homme de 59 ans a été dénoncé à  la police par l’un de ses clients.
Les rhinocéros, eux, n’ont rien dit.
C’est très discret, un rhino.
Le gardien a donc été renvoyé, et les plants arrachés.

Les rhinos sont nettement moins rigolos, maintenant.
C’est dommage…
Je me suis toujours demandé: lorsqu’un rhinocéros consomme du cannabis, voit-il des éléphants roses?

Oui, oui, je sais, dis-je, je ne devrais pas rire.

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.