Catégories

Une pluie froide tombait ce matin lorsque Pomme et moi avons retrouvé le chemin du pré alors que la maison dormait encore.
Nous cherchions à nous frayer un chemin à travers les feuilles mortes lorsque je suis tombée en arrêt devant cinq magnifiques champignons.
Ils avaient la couleur brune des « bons », pas de pustules gargaméliennes.
Pomme observait attentivement ma découverte, à peine dubitative.
Celui qui m’accompagne est un expert en la matière.
Souvent, il en ramène de ses balades, me les montre, me les explique…
Il lui arrive même de me laisser les éplucher avec lui.
Très fière de moi, j’ai donc cueilli les beaux chapeautés, en laissant les plus petits comme Il m’a expliqué de le faire.
J’ai fait irruption dans la chambre en brandissant mon trophée:

- Regarde ce que je t’ai apporté!

Il a ouvert un oeil, qui s’est horrifié à la vue de mon cadeau:
- Ils sont mauvais! Va vite les jeter!

Devant ma mine déconfite, il a ajouté, compatissant:
- Tous les champignons ne sont pas bons…

Tandis que je prenais piteusement la direction de la poubelle, il a terminé par: « N’oublie pas de te laver les mains… » avant de se rendormir.
De retour dans mon bureau, Pomme et moi avons échangé un long regard.

- Tu penses comme moi?

Elle n’a pas répondu, signe certain de son assentiment.
- C’est bien ce que je pensais. Dorénavant, quand tu auras le moindre doute sur une de mes trouvailles, tu es priée de me le faire partager!

Je retourne à mes écrits, dans la maison endormie, en mettant en sourdine « Memphis Blues », la merveille d’album de Cindy Lauper.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>