Ecriplume

La belle histoire de Iorgos

Vous connaissez peut-être cette histoire.
Elle fait partie de celles qui me plaisent beaucoup.

C’était en 1820.
Iorgos, paysan grec, travaillait dans son champ, sur l’île de Milo.
On imagine que c’était une journée comme une autre.
A un détail près…
Sa charrue a heurté plusieurs blocs de pierre.
En s’approchant, Iorgos a vu qu’il s’agissait de pierres taillées.
Il a donc creusé plus profondément et a découvert quatre statues: trois Hermès et une Aphrodite, déesse de l’amour.
Trois semaines plus tard, ayant eu vent de la découverte, plusieurs membres de l’expédition archéologique du duc de Choiseul ont débarqué sur l’île.
Ils ont rencontré Iorgos et lui ont acheté la statue d’Aphrodite qu’ils ont ramenée en France.
C’est Louis XVIII qui lui a donné un nom et qui l’a offerte au musée du Louvre où elle se trouve toujours.

En labourant son champs, Iorgos avait découvert la Vénus de Milo, devenue l’une des plus célèbres oeuvres d’art du monde.

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *