La broyeuse de souvenirs

A New-York, nous racontent les médias, les habitants ont chaque année la possibilité de détruire leurs mauvais souvenirs en les déposant dans une déchiqueteuse géante, le « Jour du bon débarras ».
Vous notez votre pire souvenir sur une feuille et hop, le tour est joué.
Pas bête.

A deux jours de la fin de l’année, je préfère, pour ma part, ne pas oublier tous ceux qui ont compté dans ma vie cette année encore.
Ils se reconnaîtront, j’espère.
Qu’ils soient en Suisse, en France, en Belgique ou ailleurs, je leur envoie une pensée de tendresse…
Et mentalement, je jette dans broyeuse le souvenir de ceux qui, eux aussi, se reconnaîtront sans doute.

Tiens, finalement, les Américains ont de bonnes idées.
Symboliquement, cela fait un bien fou!
Un mauvais souvenir que vous déchiquetez pour ne plus qu’il vous broie le coeur.
Essayez, vous verrez…

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.