Le courage

Lorsque l’on a eu le malheur, une fois dans sa vie, d’aimer une personne malhonnête, on devient méfiant.
Méfiante, en ce qui me concerne.
Seule façon de restaurer un semblant de confiance: découvrir l’Autre au quotidien.
Cette semaine a été pour moi très édifiante en ce sens.

Le courage ne se niche pas uniquement dans les actes héroïques que l’on peut imaginer.
Il est aussi impressionnant lorsqu’une situation demande de rester debout, ferme, fort, de prendre un coup sans faiblir pour autant.
J’ai vu Celui qui m’accompagne réagir de cette façon, prendre une tempête de plein fouet, et rester droit, juste.
Je l’ai vu en souffrir, mais tenir bon.
Le week-end est arrivé comme un îlot au milieu d’une mer en colère.
La mer s’est calmée.
Et moi, j’ai réalisé que cet homme qui vit sous mes étoiles et qui traverse les épreuves avec une telle droiture, est réellement un homme bien.
La confiance revient.

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.