Le petit matin

Ce dimanche matin, le soleil était largement levé lorsque j’ai dit à Celui qui m’accompagne que nous devrions nous lever.
Il a grogné:

– Je n’ai pas entendu dire que le petit déjeuner était servi?

Je me suis levée en riant et me suis rendue dans la cuisine.
Et là, sur la table que j’avais préparée la veille au soir se trouvait, posé sur mon assiette un bouquet de roses fraîches.
Il avait été « chercher le pain » avant de se recoucher et m’avait fait une surprise.
Il est des petits matins qui valent la peine de se lever…

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.