La Petite Musique de Nuit

Il était quatre heures du matin quand je me suis réveillée.
Dans un premier temps, je n’ai pas compris ce qui m’avait sortie du sommeil.
Pomme n’avait pas bougé, il faisait nuit noire.
Un souffle de fraîcheur entrait par la fenêtre entrouverte.
Et puis… j’ai entendu.
Cette fois, ce n’était pas un cri.
C’était une musique.
Quelqu’un jouait de la flûte dehors.
Une mélodie sur quatre notes, lancinante, très douce.
Je l’ai écoutée longtemps.
Elle était assez lointaine, sans doute portée par la brise très légère qui soufflait.
Qui est celui ou celle qui accueille l’approche du jour en jouant de la flûte?
Est-ce la même personne que j’ai entendue crier voici quelques semaines, à l’aube?
L’instant était surréaliste.
Je pensais au Joueur de flûteau, à la légende de celui qui entraînaient les rats à la rivière pour les noyer…
Ma nuit a été achevée, perdue dans des notes qui s’envolaient dans le vent…

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.