Catégories

Le monde est un lieu sublime et terrifiant.
Des actes d’horreur y sont commis à chaque seconde.
L’actualité fait frémir.
Impossible d’ignorer la jeune fille violée, assassinée, dont le corps est découpé en morceaux.
Impossible de ne pas être effarés devant le quintuple meurtre de Nantes.
Comment un homme peut-il être capable d’une telle monstruosité?
Je m’interroge et pourtant je sais…
J’ai rencontré l’abject insensible à la souffrance qu’il engendre, au drame qu’il fait vivre.
Ces êtres qui passent pour de « braves gens » et dont les actes laissent leur entourage sidéré sont d’épouvantables manipulateurs sans conscience.
La romancière P.D. James écrivait que tous ceux qui souffrent unissaient leurs cris, ils feraient trembler les étoiles.

Je me demandais cette nuit: comment pouvons-nous vivre sereinement en ayant connaissance des drames qui secouent le monde.
Il nous reste l’amour comme frêle protection.
Toutes les sortes d’amour.
C’est peu, me direz-vous.
Pourtant, nous n’avons que lui auquel nous cramponner, auquel croire, pour nous protéger.
Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *