Catégories

images1.jpeg

Comme pour tous ceux qui disent n’avoir jamais écouté de musique classique mais qui, pourtant, reconnaissent des morceaux incontournables entendus jusque dans un parking, même les personnes avouant ne rien connaître à la peinture ont vu certaines d’entre elles.
Parmi ces oeuvres , ces anges de Raphaël, qui sont un détail de la Madone Sixtine.

Tous les écrits retrouvés sur ce peintre (1483-1520) parlent de sa belle apparence, de sa courtoisie et de sa bonne conduite.
Raphaël était ainsi: gracieux, aimable et délicat, comme l’était sa peinture.
Il devint ainsi le peintre préféré du pape Jule II qui l’envoya à Rome pour décorer ses appartements.
Il y a réalisé des oeuvres de génie.
Les commandes pontificales sont, dès ce moment, devenues le coeur de son activité.
Parmi elles, la « Madone Sixtine », commandée pour en faire don au couvent de la ville de Plaisance, qui avait prêté allégeance à la papauté.
Avec son art consommé à maîtriser les lignes du dessin, Raphaël a peint ces angelots aujourd’hui célébrissime.
Ils semblent s’être échappés des nuages…
Leur présence apporte à l’oeuvre une touche de douce légèreté.
Mais cette oeuvre, au fond… l’avez-vous déjà vue au complet?
Les anges sont si célèbres qu’ils ornent aujourd’hui des éléments de décorations, des objets usuels, des cartes postales.
La Madone, elle, est moins connue.
Rendons à Raphaël ce qui lui appartient: voici les anges dans leur contexte…
images11.jpeg

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>