Catégories

io, zeus

La mythologie grecque est remplie de personnages inattendus.
Si vous avez un jour rempli une grille de mots croisés, vous connaissez l’un des plus célèbres d’entre eux, Io, la petite nymphette au destin un rien incrédible.
Mais qui était donc cette demoiselle?

Io était une très belle et très jeune prêtresse lorsque Zeus, auguste roi des dieux de l’Olympe, la remarqua.
Pas de chance pour la demoiselle en question…
Car pour Zeus se posait la question: comment courtiser en paix sans encourir les foudres d’Hera, sa divine moitié?
Le dieu en chef eut une idée qu’il trouva excellente: transformer Io en génisse.
Excellent pour lui, pas pour elle.
Passer de l’état de superbe femme à vachette… on peut imaginer le soupçon de frustration que cela a dû engendrer!
Quand à Zeus, s’il s’était imaginé que sa liaison passerait inaperçu, le cher dieu se trompait.
Aujourd’hui, tous les cruciverbistes donc, se régalent de ses turpitudes.

A ce propos, les plus grands spécialistes du genre se sont creusés les méninges pour trouver de belles définitions à Io.
En voici quelques exemple:

- « Eut une destinée inverse de celle grands hommes d’affaires qui sont venus à Paris en sabots » (Tristan Bernard)
- « On pouvait l’entendre venir avec ses gros sabots « , « Fut sans doute victime de la traite » (Max Favalelli)
- « A été de mâle en pis », « A dû ruminer sa vengeance » (Robert Scipion. Oui, il a osé…)
- Son père aurait eu de bonnes raisons de ne pas la reconnaître. ( Roger La Ferté)
- « Devenue génisse à la suite d’une vacherie. » (Pierre Dewever)
- « Dame de trèfle » (Michel Laclos)
- « Fut tour à tour la Belle et la Bête »(G. Brouty)

Io doit en beugler de contentement.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>