Catégories

Il n’aura pas fallu 15 jours pour que la terrasse de notre nouveau nid soit transformée en mini reproduction des Jardins Suspendus de Babylone.
Celui qui m’accompagne a le même amour que moi pour les plantes et les fleurs.
En un temps record, tomates, herbes aromatiques, et fleurs de toutes sortes se sont retrouvées installées au soleil de ce lumineux coin de Suisse entouré de montagnes.
La journée crémaillère de ce samedi, couplée avec la Fête des Mères helvétique, a encore contribué à augmenter le cheptel fleuri.
Ce matin, alors que Celui qui m’accompagne dormait encore, je suis allée avec Pomme retrouver nos plantations.
D’entrée, j’ai été captée par les senteurs qui flottent désormais sur la terrasse.
Les différents parfums de fleurs, les effluves de citronnelle et de lavande, de thym, de laurier, de basilic, de menthe…
Les multiples couleurs, vagues rouges, roses, violettes, blanches…
Le petit bougainvillier qui fleurit déjà…
Le tout donne un aspect exubérant et doux à cet endroit où nous aimons nous retrouver.

Un week-end parfait, encore…
Un rendez-vous d’amitié et de tendresse, et les phrases des enfants devenus adultes.
Des phrases qui me remuent le coeur.
Jee, notre Fleur d’Asie, est désormais totalement intégrée dans la famille.
Nous avons l’impression qu’elle en a toujours fait partie…
Chacun et chacune a sa place.
Samedi, je les regardais, tous, y compris les amis qui se sont joints à nous.
Et je me disais que le bonheur, si fugitif, est niché dans ces moments privilégiés, ces moments de grâce.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>