Catégories

Il y a ce que l’on sait des personnages célèbres, et ce que l’on sait moins.
De Franz Liszt, personne n’ignore qu’il a été le pianiste le plus important du XIXe siècle.
Il a appris le piano avec son père avant de poursuivre ses études à Vienne, puis est parti à Paris de 1823 à 1835, où il a rencontré Hector Berlioz, Victor Hugo, Frédéric Chopin, Alphonse de Lamartine…
De sa liaison avec la comtesse Marie d’Agoult (aussi connue sous son nom de plume, Daniel Stern), naitront trois enfants.
Leur fille Cosima épousera plus tard Richard Wagner.
Compositeur, pianiste, chef d’orchestre: Franz Liszt a marqué le monde artistique.

Cette partie là, tout le monde la connaît.

Et puis il y a l’autre, parsemée d’anecdotes.
Comme celle-ci:

Liszt a formé des centaines d’élèves.
Un jour, une jeune fille lui rend visite.
Honteuse, elle avoue qu’elle a prétendu être son élève dans le but de voir des portes s’ouvrir devant elle, alors qu’elle ne l’a jamais été.
Le pianiste, qu’elle admire, lui demande d’interpréter pour lui quelques partitions qu’il a écrites.
Il secoue la tête de temps en temps, grimace légèrement.
Lorsqu’elle a terminé, il l’embrasse sur la joue et lui dit:
« Désormais, vous pourrez dire que vous avez été l’élève de Franz Liszt. »

Vous avez dit « la classe »?

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *