Les chevreuils

Nous avions décidé de monter au marché de Villars (VD), une station de montagne non loin d’ici, pour retrouver deux amis spécialistes en plantes comestibles.
Le temps était mitigé.
Il avait plu dans la nuit, et le soleil commençait à  refaire son apparition.
Arrivés au niveau de la forêt, après Ollon, après deux ou trois tournants, nous avons eu droit à  un spectacle qui n’est pas forcément très fréquent.
Dans une clairière en bordure de route, à  la lisière de la forêt, deux jeunes chevreuils batifolaient dans l’herbette.
L’un d’eux nous a fixés tandis que Celui qui m’accompagne ralentissait.
Il a été aussitôt rejoint par le deuxième, qui gambadait en faisant de petits bonds autour de lui.
Visiblement, il avait envie de jouer.
Nous ne pouvions pas rester là, au milieu de la route, à  les regarder.
Nous les avons observés quelques instants, sans qu’ils fassent mine de s’éloigner, puis nous avons poursuivi notre route.

Impossible de s’en lasser…
Il émane de ces animaux une grâce et une innocence qui m’ont touchée pour la journée.
Nous avons beaucoup de chance d’habiter hors des villes…

Martine Bernier

TH* dit :

C’est très mignon des jeunes chevreuils,ou est la photo ????

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.