novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Nous le savons tous: en novembre, ce sont les chrysanthèmes et ce genre de fleurs de saison qui apportent les dernières touches de couleurs avant l’hiver.
Cette année, j’assiste à quelque chose de très inattendu.

Lorsque nous avons commencé à installer notre nouveau nid, Celui qui m’accompagne m’a un jour apporté une toute petite pousse de bougainvillier en me donnant pour mission de ne pas la laisser mourir, précisant au passage que ce serait délicat: les bougainvilliers sont fragiles.
Oups.
Je n’y connaissais rien, et n’étais pas sûre du tout de pouvoir répondre à son attente.
Je l’ai installé sur le balcon, le mettant à l’ombre dès que le soleil devenait trop violent, l’arrosant ni trop ni trop peu, le surveillant…
Dès les premières semaines, il a semblé content d’être là et nous l’a prouvé en nous offrant de petites fleurs roses.
C’en était presque touchant, venant d’un petit machin qui faisait moins de 10 cm.
Puis il est redevenu vert, profitant de l’été indien.
Dès que les nuits sont devenues froides, j’ai installé mon précieux protégé dans mon bureau, avec quelques autres plantes, juste derrière la baie vitrée.

Depuis deux jours, j’assiste à un mini miracle.
Mon bougainvillier, qui fait désormais trois fois sa taille initiale, est à nouveau en fleurs.
Face à lui, derrière la vitre, le rosier qui a fleuri toute l’année est lui aussi en bouton.
Le citronnier nous offre un citron et les orchidées ressemblent à nouveau à des papillons colorés.
Un petit goût de printemps dans l’automne…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>