novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

J’ai la chance d’avoir dans ma vie plusieurs personnes extrêmement douées pour la photo.
Contrairement à moi qui ne prend que des clichés tout ce qu’il y a de plus banal.
Eric, en tête de liste, a à ce point développé son don qu’il est devenu professionnel.
Il est pour moi l’un des meilleurs photographes avec lesquels j’ai travaillé, même si je sais qu’il me tordrait le cou s’il apprenait que je le clame ici, pour la première fois.
L’excellence de son travail accompagne mes articles et apporte à nos sujets une dimension essentielle.

Thierry, mon ami de Bretagne, continue à prendre des clichés saisissants.
Tous sont remplis de poésie.
Mon ami Dominique, dessinateur de talent, prend lui aussi des photos dans lesquelles il rend des atmosphères superbes où la vie semble retenir son souffle.

Et, depuis quelques années, Yann, mon fiston cadet s’épanouit à son tour dans cet art complexe.
Je vous livre la dernière photo qu’il m’a envoyée et qui m’a beaucoup amusée…
Celle d’un alpaga affichant un sourire béat, en pleine méditation transcendantale.

chameauyann2011.jpg

Comme pour tous les arts majeurs ou mineurs, les bons photographes travaillent énormément, s’exercent, apprennent, étudient.
Et sont généralement humbles, poussés par une rigueur et un perfectionnisme qui les incitent à ne pas se vanter.
Ces quatre-là ont en commun un regard, une passion, et la remise en question constante qui, bien souvent, est le signe des artistes.

Je pensais à cela en regardant les dernières photos de chacun d’eux, reçues ou vues ces derniers jours, lorsqu’un nouveau message des Ombres est venu me parler de leur « ami » prétentieux « bassinant tout le monde avec ses photos ratées de Maroc où, en grand voyageur qu’il croit être, il se rend une ou deux fois par an désormais pour se donner l’illusion d’avoir une vie intéressante ».

Et bien… je vois qu’il fait toujours l’unanimité.
Si le message ne m’a fait ni chaud ni froid, il m’a fait réfléchir.
Comme tout le monde, j’ai eu parfois à rencontrer ce que j’appelle un Maldon prétentieux.
De ceux qui vous montrent leurs photos de vacances d’un air faussement modeste, horripilant… alors qu’elles sont parfaitement inintéressantes ou mal cadrées.
Et c’est là que le véritable talent fait toute la différence.
Il ne suffit pas de se trouver dans un lieu ou face à un sujet magnifiques pour réussir une photo.
Il faut savoir saisir LE moment, avoir un regard, une humanité, un sens de l’image que tout le monde ne possède pas.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>