novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Lorsque l’on regarde un tableau représentant un portrait, il nous arrive de nous demander si le modèle ressemblait à l’image reproduite.
Dans la réalité, il est arrivé que les personnes dont les traits ont été représentés détestent leur portrait.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que celui de Winston Churchill peint par Graham Sutherland n’a pas fait l’unanimité.

Lorsqu’il l’a vu, Lords Hailsham, qui était un excellent ami de l’homme politique, a laissé tomber un mot: « Répugnant ».
Nye Bevan, lui a trouvé « l’oeuvre superbe ».
Mais comme il était un ennemi acharné du grand homme, il n’est pas sûr que son avis était encourageant…

Quant au principal intéresse, Winston en personne, il qualifia la toile « d’exemple remarquable d’art moderne ».
Or… il avait horreur de l’art moderne.
Tout comme son épouse, Lady Churchill.
En 1955, dix ans avant la mort de son mari, elle est allée chercher le tableau estimé à 300 000 dollars.
Celui-ci avait été remise à la cave, derrière une chaudière.
Lady Churchill l’a pris, l’a fracassé par terre et l’a jeté dans l’incinérateur.
Et comme un autre portrait de son époux, dû à son professeur de peinture, sir Walter Sickert, ne lui plaisait pas davantage, elle l’a troué d’un coup de pied.
Non mais!

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>