Concours photo: l'influence "hors sang"

 

Je prends des photos, banales, comme la plupart d’entre nous.
Contrairement à Eric, mon ex-mari et désormais meilleur ami, qui, lui, est photographe professionnel.
La différence ne se discute pas: il a « l’oeil », la technique, le bon réflexe, la patience.
Le résultat est là.

J’ai donc été agréablement surprise de découvrir que Yann, mon fils cadet, développait lui aussi un talent certain pour la photo.
Plus qu’un loisir, elle devient pour lui une passion.
Dès qu’il a un moment de libre, il s’exerce, travaille, s’améliore.
A tel point que, cette semaine, il recevra le deuxième prix d’un concours photo organisé par le journal français « Le Dauphiné » grâce à la photo ci-dessus qu’il a intitulée: « Le Sourire du Lutin ».
Une nuit au Hilton, quand même…

En y pensant, j’en ai conclu que les beaux-pères, qui jouent souvent le rôle ingrat d’élever un enfant dont ils ne sont pas pères, peuvent se réjouir.
Visiblement, leur influence  est aussi importante que celles du sang!

Quant à moi, je ne suis pas peu fière!

Martine Bernier

par

2 réflexions sur “Concours photo: l'influence "hors sang"”

  1. J’arrive en retard….mais vaut Tard etc etc !! Mon lutin préféré….. ;o) ! Je ne me lasserais jamais de regarder cette superbe photo. Yann est un très bon photographe, la preuve, même les plus grandes vedettes se font photographier par Mister Yann…..Je suis mort de rire, vraiment cette photo est géniale…BRAVO Yann… ;o)))) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.