février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

Catégories

 

Pour célébrer la fin du siège des Macédoniens, vaincus par Ptolémée  Ier, les Rhodiens ont eu une idée magnifique: construire une gigantesque statue dédiée au dieu de la lumière, Hélios (le Soleil).
Entre 292 et 280 avant Jésus-Chrsit, ils s’attelèrent à cette tâche.
L’oeuvre fut réalisée par Charès, élève de Lysippe qui était  le portraitiste officiel d’Alexandre le Grand.
Le Colosse nu mesurait 35 mètres de haut, avec un tour de poitrine de 3,50 mètres.
Il était construit en blocs de pierres et en fer, recouverts de minces plaques de bronze.
Contrairement à ce que laisse sous-entendre la photo ci-dessus, il n’enjambait pas le port, et les bateaux ne passaient pas entre ses jambes.
Il se tenait plus simplement pieds joints sur un promontoire à l’entrée du port.
Le Colosse faisait la fierté des habitants de la ville.
Jusqu’en 224 avant notre ère où il fut abattu par un tremblement de terre…
Ses ruines subsistèrent pendant  près de 900 ans.

En 667, les Arabes, qui contrôlaient l’île de Rhodes, vendirent les vestiges de la statue brisée… à la ferraille!
Lorsque l’acheteur, un marchand juif, ramena son acquisition à Alexandrie, il ne lui fallut pas moins de 900 chameaux pour la charger.
On imagine le convoi…

Les vestiges d’une des Merveilles du Monde vendus à la ferraille…

Martine Bernier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>