Accident de bus en Valais: un chagrin immense

Il n’est pas dans mes habitudes de commenter l’actualité immédiate.
Mais la tragédie qui s’est jouée cette nuit en Valais est si épouvantable que je ne peux passer sous silence l’émotion que nous vivons tous.
Tous les médias en parlent: un car ramenant en Belgique des enfants venus passer leurs classes de neige en Suisse, s’est écrasé contre un mur en béton, dans le tunnel de Sierre.
28 personnes ont perdu la vie, dont 22 enfants.

J’habite en Valais, j’emprunte de temps en temps cette route lorsque mon travail m’envoie dans la région.
Ce drame épouvantable est vécu  avec une intense émotion.

La première fois que je suis venue en Suisse, j’avais 17 ans.
J’accompagnais une classe d’enfants, qui eux aussi partaient en classes de neige.
Un magnifique souvenir…. douze jours de bonheur pour les enfants et les professeurs qui instaurent une nouvelle qualité de relation.

La route de Sierre est une route empruntée par beaucoup de touristes, une route de joie, une route de vacances.
Aujourd’hui, c’est avec une infinie tristesse que je pense aux enfants et à leurs parents, aux familles endeuillées…

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.