Catégories

 

En 1976, deux ans avant que je ne quitte la Belgique, l’un de mes amis est un jour arrivé chez moi avec un livre.
Il voulait m’offrir « La Bouteille à la Mer », de Julien Green. 
Je rentrais dans le journal intime qui a fait la notoriété de cet auteur étonnant.
Né à Paris en 1900, de parents américains, il a eu une vie riche, dans tous les domaines.
Intégré à 17 ans dans la Croix-Rouge américaine, il a  vécu deux guerres, puis a écrit, écrit… 
Esprit fin et cultivé, catholique, homosexuel et patriote, il a donné sa vision de la société en écrivant son journal sur 19 volumes, de 1919 à 1998, année de sa mort.

Lorsque j’ai reçu la Bouteille à la Mer,  j’ai été happée par un ensemble d’éléments.
Il parlait de la vie artistique de l’époque avec intelligence et perspicacité.
Au cours des années, je me suis arrangée pour emprunter les autres volumes de son journal dans les bibliothèques.
Je ne les ai pas tous lus, mais j’en ai découvert plusieurs.
Il abordait souvent le thème de son homosexualité, difficilement compatible avec sa religion qui la réprimait.
L’éternel combat du bien et du mal, il le vivait au quotidien.

En 1971, Julien Green a été le premier écrivain qui n’était pas de nationalité française (il l’a toujours refusée) ) entrée sous la Coupole.
Académicien, il succédait à François Mauriac. 
Il a toujours vécu là où il l’a voulu, comme il l’a voulu, en tentant de concilier les dogmes de sa foi et ses désirs d’homme.
A la fin de la vie, il aurait voulu s’installer en Italie, mais sa santé ne le lui a pas permis.
Aujourd’hui, il repose en Autriche… parce qu’il avait aimé une statue de la Vierge, dans l’une des églises de ce pays.

Pourquoi suis-je là à vous parler de lui?
Parce qu’il fait partie de ceux qui m’ont donné le goût de la lecture des journaux intimes, qui m’ont fait découvrir le bonheur de lire les écrits des esprits affûtés.
Si Julien Green n’avait pas été là, Ecriplume n’aurait peut-être jamais vu le jour, tiens…

Martine Bernier 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>