juin 2012
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

La pièce dans laquelle je passe le plus de temps est mon bureau, ce qui est plutôt normal puisque, comme je l’ai déjà expliqué, j’ai la chance de pouvoir travailler depuis chez moi.
En ce moment, après plusieurs semaines de travail très intensif composé de plusieurs séries d’articles, je dois bien me rendre à l’évidence: mon bureau ne ressemble plus à un bureau mais à un souk.
Des piles de dossiers, des documents, des revues, des livres en attente d’être lus, une myriade d’objets du quotidien, des vases remplis de fleurs… un joyeux désordre dans lequel, en principe, je me retrouve très bien.

Mais pas cette fois.
Le désordre est un phénomène perfide.
Tant qu’il est léger, que vous le maitrisez, il reste normal voire inévitable, est indice de vie, de travail.
Mais si vous le laissez vivre sa vie sans réagir, il a, comme les herbes dites mauvaises, la fâcheuse tendance à s’étaler, à devenir envahissant.
Là, plus moyen d’y échapper… il faut réagir.

Depuis un jour ou deux, je sentais bien qu’il allait falloir bouger.
Mon fouillis n’a plus rien de joyeux.
Même s’il est explicable par les notes et les recherches nécessaires aux articles en cours, il devient pesant, prend beaucoup trop de place.
Dans mon cas, la seule façon de le faire disparaître est de traiter chaque document un par un, pour pouvoir le classer ensuite.

Je n’aime pas le désordre… il a le don de me plomber l’énergie.
Les adeptes du feng shui le savent bien: c’est la première chose à améliorer pour alléger l’atmosphère d’un lieu.
Autrement dit, je n’y couperai pas… 
Ce matin, sous l’oeil attentif de Pomme… je reprends position de mon bureau d’Ali Baba.

Martine Bernier
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>