juin 2012
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Je parlais avec ma maman de coeur du saut de puce que nous ferons prochainement à Bruxelles, mon Capitaine et moi, et nous sommes revenues sur mon souhait de découvrir le Musée Magritte, lorsqu’elle m’a dit:

- Tiens, à ce propos, tu as entendu parler de la polémique qu’il y a au sujet des dessins de lui que l’on a retrouvés et qui vont être exposés?
- Non? 

Elle m’a raconté une histoire savoureuse que j’ai aussitôt été vérifier.
La voici, pour ceux qui, comme moi, ne la connaitraient pas.

Au cours de ces dernières années, six dessins érotiques de Magritte ont été retrouvés et authentifiés par le comité Magritte.
L’événement est suffisamment rare pour être souligné et pour que les responsables du Musée Magritte souhaitent les présenter au public à l’occasion du troisième anniversaire de leur musée.
Seulement voilà: qui dit dessins érotiques dit risque de choquer une partie du public, d’autant que l’une de ces oeuvres fait référence à la virilité du Christ.

Casse-tête pour les responsables qui ont trouvé une solution.
Les dessins sont bel et bien présentés, mais dissimulés par un petit rideau de scène qu’il suffit de soulever pour voir ce qu’il cache.
J’ai trouvé la solution délicieuse.
Et j’ai plus aimé encore la réaction d’une petite fille, racontée par une internaute sur un forum.
S’arrêtant devant ces dessins, elle a expliqué qu’ils étaient différents des autres oeuvres… parce que ces dernières sont en couleur tandis que les autres sont en noir et blanc.
La sagesse de certains enfants…

Martine Bernier 

 

(Source: Quotidien belge: « Le Soir ») 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>