juillet 2012
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

 

 

 

 

 

 « Danaé », peinte en  1905-1906

 

                                                                                                                                                                                                     

 

Klimt

 

                                                                                                                                                                                                                                                               

 J’aime le monde pictural de Gustav Klimt sa façon de traiter le thème de la femme, la profusion d’or et de couleurs dans ses tableaux.                                                            

Impossible de ne pas le remarquer: il était très en avance sur son époque, ce peintre né le 14 juillet 1832 près de Vienne, dans une famille qui comptera sept enfants.
Klimt a débuté sa vie en suivant sagement les cours de l’Ecole des Arts Décoratifs de Vienne.

La première partie de sa carrière, il la consacrera à la décoration, réalisants des fresques, ornant des plafonds de théâtres et d’édifices publics.Il excelle dans son métier où il se taillera une belle réputation, laissant de plus en plus libre cours à une modernité qui bouleverse la société.

Il peint également des toiles où il laisse éclater sa créativité.
L’or déferle dans ses toiles.
Comme dans « Le Baiser », peint entre 1907 et 1908.
Il s’y représente, enlaçant sa compagne Emilie.
Bien que les personnages sont au centre d’une scène au fort pouvoir érotique, la censure n’a pas pu intervenir: couverts, ils ne sont pas choquants.

Le scénario n’a pas été un peu plus tôt, avec « Danaé ». 
La sensualité raffinée des oeuvres de Klimt ne cadre pas avec la peinture traditionnelle viennoise.
C’est ce qui le pousse, en 1887, à fonder l’Association des artistes autrichiens avec dix-huit de ses amis, après avoir quitté avec fracas l’association des artistes viennois (Künstlerhaus).
Dans l’Histoire de l’Art, cet épisode restera sous le nom de « Sécession viennoise ». 

Ces artistes ont provoqué un véritable schisme, mais rien ne les arrête.
Ils se démarquent de leurs aînés, s’intéressent aux nouveaux courants de l’art à l’étranger, encouragent les conceptions modernes.
Leur devise? « A chaque siècle son art, à l’art sa liberté ».
Gustav est le porte-drapeau de ce groupe rebelle.

En 1906, il termine son chef-d’oeuvre: « Danaé ».
Un nu magnifique qui va choquer l’héritier du trône, François-Ferdinand.
Sa réaction ne se fait pas attendre: il refuse la nomination de Klimt en tant que professeur à l’Académie des Arts Décoratifs.
Danaé est très belle, née de la mythologie grecque qui dit d’elle qu’elle a été fécondée par une pluie d’or envoyée par Zeus, et qu’elle donna naissance à Persée.
Il a beau être le symbole d’un grand vent de liberté, le tableau choque parce qu’il représente l’extase amoureuse.
Le symbolisme des pièces d’or roulant sur Danaé est trop fort, son visage trop expressif, son corps trop voluptueux. 

Adolf Loos, un architecte viennois, est l’un des détracteurs les plus virulents de Klimt:
« Celui qu’à notre époque encore quelque compulsion interne pousse à maculer les mus de symboles érotiques, celui-là est un criminel ou un dégénéré. »

Qu’importe les avis des frileux, l’artiste restera fidèle à la ligne qu’il s’est choisie.
Et tant pis si ses oeuvres scandalisent le milieu universitaire viennois: cela ne l’a  pas empêché de recevoir la médaille d’or à l’Exposition universelle de Paris en 1900, puis le premier pris de l’Exposition internationale de Rome pour sa toile « La Vie et la Mort ».

La mort, qui hantait le peintre, l’a rattrapée en 1978 où il est décédé d’une crise d’apoplexie le 6 février.

Martine Bernier 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>