juillet 2012
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

La nouvelle est arrivée il y a quelques jours, et je ne sais pas si beaucoup de monde l’a entendue.
Toujours est-il que certains sites internet en parlent encore, et notamment Genside.
Pour la Journée Mondiale de la Population (si, ça existe!) le 11 juillet dernier, la question avait été posée: si le monde était un village peuplé de 100 habitants, qui seraient-ils et quelles seraient leurs occupations?

Les statistiques du site populationdata.net ont permis à Maxisciences d’élaborer ce village virtuel représentatif de la population mondiale.
Il serait composé de 59 asiatiques, 14 africains, 14 américains et 13 européens.
En tout 49 hommes pour 51 femmes.
La moitié de la population aurait moins de 25 ans, 50 personnes vivraient dans le village et les 50 autres à l’extérieur.
Jusque-là, tout va bien.

Parmi ces cent personnes, il y aurait un riche.
Entendez par « riche » quelqu’un qui « aurait plus de richesses que nécessaire pour assouvir ses besoins et ceux de sa famille ».
Il étiendrait la moitié des richesses de la population du village, serait le seul à se rendre au cinéma chaque semaine, nous dit-on.
Commode pour trouver une place…
Evidemment, elle serait l’une des 20 personnes qui auraient accès à un ordinateur et l’une des 15 à être connectées sur un réseau internet. 
 Comme 23 autres personnes, elle aurait accès à à la bibliothèque et comme 4 autres privilégiés, elle serait déjà partie en vacances.

Dans le village, 20 hommes et une femme posséderaient leurs propres terres, 40 hommes et 20 femmes sauraient écrire.
Un peu plus de 10%  des femmes du village auraient subi un viol, 23 femmes vivraient une situation de conflit armé contre 10 hommes.
80 personnes affirmeraient avoir une religion mais elles ne seraient que 20 à la pratiquer alors que 40 seraient forcées de le faire sous la contrainte ou en raison du poids des coutumes.

Dans ce village qui n’aurait rien d’idyllique,  42 personnes ne boiraient jamais d’eau potable, cinq enfants travailleraient dans des situations d’esclavage et une fillette serait employée de maison non rémunérée.
Ajoutez à cela que la moitié de la population n’aurait pas accès aux soins de santé, que l’électricité serait coupée la moitié du temps ou presque faute de moyens et que 30 personnes gaspilleraient 90% des ressources naturelles et énergétiques du village.  

Je remercie Genside pour ces informations.
Elles font froid dans le dos, mais ont le mérite de nous faire prendre conscience de certaines réalités… si ce n’était pas déjà fait.

Martine Bernier 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>