Catégories

Connaissez-vous l’histoire du moine irlandais Brendan, qui vivait au VIe siècle?
Ce valeureux homme d’église rêvait de visiter le paradis terrestre.
Il y en a bien qui vont sur la lune, me direz-vous.
Le voilà donc qui embarque sur un navire avec 17 personnes, parmi lesquelles d’autres moines de sa communauté.
L’Eden, Brendan le situe dans l’Atlantique.
Et les voilà partis…
Les premières petites îles qu’ils rencontrent sont désertes.
Sauf une où ils trouvent une chèvres qu’ils décident de capturer pour en faire leur repas pascal.
Pauvre bête qui pensait sans doute avoir la paix pour le restant de ses jours sur son île…

La veille de Pâques, les moines voient un minuscule îlot se profiler à l’horizon.
Pas un grain de sable sur le sol, pas un caillou ni un morceau de bois, mais qu’importe: le lieu est idéal, suffisamment sobre pour se consacrer à la prière dans la nuit précédent Pâques.
Le lendemain, les moines remontent à bord pour aller chercher une marmite d’eau qu’ils mettent à  bouillir dans le but d’y cuire la chèvre, leur plantureux repas de fête.
Et là, horreur: l’île se met à bouger. 
Brendan n’a que le temps de faire remonter ses compagnons à bord du navire.
Un regard sur l’île les stupéfie: celle-ci s’éloigne du bateau… 
Ils avaient accosté sur… une baleine.

Depuis des siècles,  l’histoire (ou la légende) de Brendan a fait le tour du monde.
Ils n’ont peut-être pas visité le paradis terrestre, mais cuire une biquette sur le dos d’une baleine les a rendus célèbres à jamais!

Martine Bernier 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>