Catégories

Misia…

 

Misia vue par Bonnard

Quelle formidable idée a eu le Musée d’Orsay: consacrer une exposition à Misia Godebska (1872-1950), cette figure emblématique  de la vie artistique de la Belle Epoque aux Années Folles, en France…
Rendre hommage à un modèle, la démarche est plus que séduisante! 

Misia, beaucoup ne la connaissent pas.
Pourtant, elle est incontournable.
Cette femme dont le charisme devait être exceptionnel, a été la muse et le modèle de très nombreux artistes.
Peintres, mais aussi musiciens, danseurs, poètes… 
Son image se retrouve dans les tableaux de Bonnard, Vuillard, Vallotton, Toulouse-Lautrec…
Renoir l’a beaucoup peinte.
Renoir, vous rendez-vous compte?
Elle a posé pour les plus grands.
Elle a été l’amie de Dighilev, Nijinsky, de Cocteau, Stavinski, de Coco Chanel, Datie, Colette, Proust…
On dit même qu’elle a teinté l’inspiration de  Ravel.
Misia est un mythe.
Elle fut la Reine de Paris, elle qui est née fille d’un sculpteur et d’une violoncelliste.
Sa vie, telle qu’elle l’a racontée, a été romanesque à souhait, riche, parfois très douloureuse.
Comme l’on dit que ses Mémoires ne sont pas fidèles à la réalité, je me suis procuré deux autres ouvrages lui étant consacrés.
Et je pars sur les traces de la vie de Misia… puisque je sais que je ne pourrai pas être à Paris durant l’exposition.

« Madame Misia », de Renoir

Martine Bernier 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>