La dérangeante Young Family

Lors de la cinquantième biennale de Venise, un groupe de sculpture provoque la stupéfaction… et le malaise.
Pourtant, Patricia Piccinini, l’artiste australienne qui l’a réalisée n’a rien fait d’obscène.
Les spectateurs qui passent rapidement devant son oeuvre n’y voient qu’une chienne et ses chiots.
Mais peu à peu, les visiteurs ralentissent, regardent mieux et ressentent un  véritable malaise.
Pourquoi?

Parce que cette créature exposée et ses petits ressemblent à la fois à des animaux et des humains.
En réalisant « The Young Family », l’artiste a voulu   provoquer et faire réfléchir sur la révolution génétique que nous vivons, et les questions éthiques qu’elle entraîne.
Ses créatures hypbides réalisées grâce au recours à la 3D et aux matériaux synthétiques sont spectaculaires.
Et très dérangeantes…

Martine Bernier 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.