septembre 2012
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Catégories

- Je vais faire un tajine, ce week-end, tiens…

Quand Celui qui m’accompagne lance cette petite phrase apparemment anodine, les cloches se mettent à sonner!
J’exagère à peine.
J’en ai goûté des tajines, au cours de mon existence.
Mais celui-ci… aaaah, celui-ci!

Son tajine lui ressemble: généreux et original.
Plusieurs sortes de viandes, des épices savamment choisies et dosées, des fruits…

Le rituel commence avec la sortie du kanoune, l’élégant récipient en terre cuite sans lequel le tajine ne serait pas un tajine.
C’est en général là que je quitte la cuisine.
Le Maître oeuvre, pas question de le déranger.
Peu de temps après, des parfums irrésistibles commencent à flotter jusque dans mon bureau.
Je ne peux pas résister, dès qu’il déserte la cuisine, je vais soulever le couvercle… 

Quand enfin le moment de passer à table est arrivé, c’est le moment de grâce.
Cette fois, son tajine était sans doute le meilleur qu’il a réalisé de sa vie.
Le plat était d’abord un régal pour les yeux.
Des tons orangés, jaunes, accompagnés d’un fumet à faire bondir les étoiles.
Les abricots, les dattes et les raisins ont apporté un moelleux tout particulier à l’ensemble qu’il a servi, innovation suprême, avec du quinoa, mes céréales de prédilection.
L’ensemble se marie à la perfection. 

L’art de la table est important pour mon Capitaine qui est attaché à la cuisine traditionnelle.
Il n’empêche que les multiples rencontres et expériences de sa vie lui ont permis d’enrichir sa culture culinaire.

Quant à moi, qui raffole des plats sucré-salé, je profite honteusement du talent du  prince européen du tajine!

Martine Bernier  

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>