Ecriplume en veille pour un jour

Il ne me sera pas possible d’écrire vraiment, ce vendredi.

J’avais donc envie de ne laisser qu’une phrase, qui me trotte souvent dans la tête lorsque je dois affronter quelque chose d’un peu difficile:

« Tout ce à quoi l’on résiste persiste
Et tout ce que l’on embrasse s’efface »

Carl Jung 

Sur ce, la tête pleine des jolis souvenirs nés au cours de la journée d’hier, je file avec mon Capitaine affronter une journée au programme nettement plus mitigé!

 

Martine Bernier

 

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.