décembre 2012
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Au petit-déjeuner, ce matin, j’ai demandé à mon Capitaine quel événement l’a particulièrement touché en 2012.
Il a répondu: ma déclaration, le 15 août.
Sa demande en mariage, lors du bouquet final du feu d’artifice d’Evian…
J’ai été très touchée par sa réponse…

Je lui ai expliqué, que, ce matin, sur Ecriplume, j’avais envie de revenir sur ce qui m’a marquée dans l’actualité de l’année.
Je revois des tueries, des massacres, des drames, la guerre, des faits divers sordides, un naufrage,  des décès de personnalités attachantes, des nouvelles économiques plus que moroses… 
Et, j’ai réalisé que je n’avais pas en mémoire une nouvelle lumineuse qui aurait éclairé l’année.
Perplexes, Celui qui m’accompagne et moi avons recherché chacun de notre côté et avons retenu les informations suivantes:

La réélection d’Obama, l’Oscar de Jean Dujardin, les Jeux Olympiques et le passage du Mur du Son par un homme volant.
Mon Capitaine a conclu par: « C’est tout.Tout le reste est négatif. Année morose… c’est la crise. »

Il y a sûrement des découvertes médicales, des événements culturels, des réussites diverses qui ont jalonné ces douze mois, mais ils n’ont pas réussi à faire rayonner l’année.
Ce qui me pousse à penser de plus en plus que l’actualité est toujours plus violente et triste lorsqu’elle est prise « en bloc ».
Mais que, lorsqu’elle est décortiquée et que l’on regarde de plus près les trajectoires de certains beaux humains qui sèment de la bonté, de la bonne humeur, de l’altruisme et de l’écoute autour d’eux, tout s’allège.
Ces personnes dont on parle rarement rendent souvent le quotidien plus léger.

En faisant le bilan de mon année personnelle, j’ai réalisé qu’il était très positif alors que je venais de constater que l’année du monde avait été terrifiante.
Pourquoi?
Parce que le quotidien m’a réservé une présence tendre à mes côtés, une famille en or, des rencontres merveilleuses, des découvertes passionnantes et une foule de petits moments qui rendent mes soucis plus légers.

Il ne reste plus qu’à souhaiter que pour l’année suivante la situation du Monde s’améliore, que des prises de conscience interviennent… et que nous prenions l’habitude de regarder ce qui se passe autour de nous, dans la communauté des beaux humains.
Naïve?  
J’assume.

Martine Bernier

2 réponses à L'année 2012

  • Dominique Rougier:

    Tout à fait d’accord avec ta conclusion , la seule réalité dont nous ayons à nous préoccuper c’est celle dont nous et nos proches sommes les acteurs .Pour le reste ,tout ce qui est information médiatique au niveau national est à présent formaté et n’a plus ma confiance. On connait les liens entre l’industrie,la finance,la politique et les médias , les enjeux financiers sont colossaux et pour que le système fonctionne il est nécessaire de contrôler l’opinion publique et d’entretenir ce climat d’inquiétude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>