Catégories

Archives quotidiennes : 16 mars 2013

PERU-NATURAL-RESERVE

Nous partions en direction d’Evian quand mon regard a été attiré par quatre oiseaux volant au-dessus du lac.
Des cormorans…
Ils ne sont pas rares dans la région.
En passant devant les deux ou trois arbres, en bord de rive, qu’ils ont choisi comme Quartier Général, nous avons vu, comme d’habitude, qu’ils étaient une petite colonie perchée dans les branches.
Je sais qu’ils sont considérés comme nuisibles par les pêcheurs: gourmands,  ils ingurgitent trop de poissons.
J’étais bien loin de ces considérations en les regardant évoluer.
Des oiseaux de mer, à un quart d’heure de chez nous… c’est inespéré pour moi.
Lorsque j’ai grandi à Bruxelles, j’observais beaucoup les oiseaux autour de moi, seuls êtres libres de ma bulle.
Il y avait des moineaux, des tourterelles, quelques pigeons, et les mouettes venues « en péniche » par le canal tout proche.
Je rêvais de goélands…

Ces goélands qui vivent désormais au bord du lac.
Mais jamais je n’aurais imaginé que les cormorans feraient un jour partie de mon décor, eux aussi!
Pour moi, il s’agissait d’oiseaux inaccessibles.
Ceux du lac Léman sont de Grands Cormorans.
Des volatiles puissants, reconnaissables entre tous à leur plumage noir, leur long cou et leur bec interminable.
Voir ce bel oiseau voler au-dessus des eaux est magique.
Notre journée commençait bien!

Martine Bernier