Catégories

Photo Yann Bride

Photo Yann Bride

 

 

Ce n’est pas très juste et je le sais.
Par peur de manquer d’objectivité, il m’arrive souvent d’hésiter à parler  de ce que font mes proches sur le plan public, alors que je mets souvent en avant le travail d’artistes venus de tous les horizons.
Je vais faire une exception, parce qu’hier était un grand jour pour mon fils cadet, Yann.
Il vernissait hier soir sa première exposition de photos, à Evian.
Une exposition au parfum d’Asie, consacrée à la Thaïlande et au Vietnam.
Nous connaissons bien les photos qu’il y présente pour les avoir découvertes à Noël.
Et deux d’entre elles trônent sur les murs de notre salon.

Je me suis efforcée, hier, de regarder ces clichés en faisant « comme si » je ne connaissais pas la personne qui les a pris.
Et je dois avouer que, particulièrement attirée par les portraits noir/blanc,  je suis très touchée par le regard qu’il pose sur les personnes dont l’image a été saisie.
Un regard tendre et respectueux, qui met toujours en valeur  les modèles croisés…

Des paysages de cascades, des temples où règnent des  Bouddhas aux traits fins, des couleurs qui ne se retrouvent pas ailleurs… 
Les vingt photos présentées aux yeux du public ont un charme délicat.
Pour Yann, il s’agissait à la fois d’une joie et d’une épreuve.
La joie de montrer son travail, et l’épreuve que représente la confrontation avec le  regard des autres.
Durant le vernissage, je me suis mise en retrait et j’ai observé, écouté…
Des expositions, j’en ai visité un nombre incalculable, pour mon plaisir ou pour le travail.
Je connais bien les différents publics qui les fréquentent.
Les « purs » et les moins purs…
Beaucoup de personnes, apprenant que j’étais la maman de Yann et découvrant quel était mon métier, sont venues me parler.
Mais j’ai également écouté ceux qui ignoraient qui j’étais et qui commentaient les photos.
Elles plaisaient… 
Yann m’a dit ce matin que plusieurs étaient réservées et qu’il avait eu des contacts très gratifiants avec des professionnels.

J’aime l’humilité qui est la sienne… il ne tombe pas dans le travers qu’ont certains à ne parler que d’eux, de vanter leurs mérites alors que leur talent est souvent limité.
Il a déjà remporté deux prix, ne s’en vante pas.
Il possède ce petit quelque chose en plus qui peut le mener sur un joli chemin

.
Autodidacte en matière de photo, il  travaille beaucoup pour se perfectionner.
Le directeur des lieux où se déroule l’exposition jusqu’au 14 septembre, rappelait qu’il était surnommé « Le Chasseur d’Eclairs » pour les photos d’orages qu’il aime à prendre.

Quant à moi… 
Chaque photo que me montre Yann est une découverte.
Une perle qui s’ajoute à d’autres… et qui commence à former un élégant collier.

Martine Bernier

Exposition jusqu’au 14 septembre 2013
Thaïlande et Vietnam
Espace Côté Lac/ Centre Ethic Etapes /Evian
Av; de Neuvecelle à Evian.
Ouvert tous les jours de 9 à 21 heures.
Entrée libre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>