août 2013
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

200599_1743165812438_737404_n

Herby, boston terrier

 

37374_1404834492633_8013190_n

Pomme, bichon havanais

 

 

 

 

 

 

 

 

C’était noté depuis plusieurs semaines: ce week-end est celui du dog-sitting.
Pomme recevait son copain Herby pour un week-end entre chiens.
Et quand Herby nous rend visite, c’est bien connu: il n’est pas question de le considérer comme une potiche à poser dans un coin sans s’en occuper.
Soirée pyjama active au programme, donc!
Ce samedi, mon fils et ma belle-fille ne se sont pas attardés après nous l’avoir confié.
La porte à peine refermée, Herby a repris possession de son territoire de vacances.
Pomme sur ses talons, il a fait le tour du propriétaire… histoire de vérifier s’il n’y aurait pas un petit quelque chose à se mettre sous la dent, ou un jouet de Pomme à déchiqueter au passage.
Hélas pour lui, j’avais fait le tour avant lui!
Extrêmement curieux et affectueux, Herby est toujours en quête de caresses et de nouvelles distractions.
Lors de la dernière promenade du soir, le hasard allait nous mettre en présence d’un spectacle de rue tout à fait à son goût.
Au bout de l’allée, la pluie toute fraîche avait incité une famille d’escargots à organiser une sortie.
Pour l’occasion, ils avaient invité les cousins proches et lointains, les oncles, les tantes….
Bref: ils étaient entre 60 et 100 gros escargots à venir de tous côtés et à s’être retrouvés  au même endroit.
Tous traversaient la route pour je ne sais quelle destination improbable.
Impressionnante cousinade…
Si Pomme n’y a pas attaché la moindre importance, Herby, lui, s’est pris d’intérêt pour l’un des gastéropodes qu’il a tenu à examiner pendant un long moment.
De retour au Nid, nous passions la soirée seuls, tous les trois
J’ai opté pour un film  et me suis installée dans le fauteuil de mon Capitaine absent.
En trois secondes, Pomme s’était perchée sur l’accoudoir de gauche tandis qu’Herby occupait celui de droite.
Une main posée sur chacun d’eux, j’ai passé deux heures paisibles…

Durant la nuit, Herby a l’habitude de dormir sur « sa » couverture posée sur un canapé, au salon.
Cette fois, vérification faite, il se trouvait derrière la porte de la chambre.
Au petit matin, voyant que je bougeais, notre jeune co-locataire m’a réservé une fête enthousiaste.
Interdiction formelle de  l’ignorer!
Tandis que Pomme regardait son invité engloutir son repas alors qu’elle-même ne touchait pas au sien (je la connais, elle ne remangera qu’après son départ…), j’ai préparé les laisses.
Se balader avec deux chiens dont l’un est très athlétique relève de l’exploit.
D’autant qu’une fois dehors, Herby n’a eu qu’une envie: retourner voir la famille d’escargots.
Plusieurs avaient été écrasés durant la nuit, et la longue colonne n’avait pas fini de traverser la rue…
J’aime bien les escargots: ils sont en complet décalage avec notre époque!
Depuis mon retour dans mon bureau, Herby revient toutes les dix minutes me faire la cour pour que je joue avec lui.
Et Pomme le suit pour faire les mêmes demandes, histoire de ne pas être en reste.
Je multiplie les câlins, distribue des « nonosses », les laisse accéder à la terrasse où les tomates rougissent.

A l’amie qui doit passer l’après-midi avec moi, j’ai demandé si elle n’avait pas peur des chiens.
Elle a ri en m’assurant que non.
Il faut reconnaitre que je vois mal comment on pourrait craindre la frimousse de clown de l’un et celle de joyeux chiffon de l’autre…

Martine Bernier

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>