août 2013
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Brahmagupta

Brahmagupta

Toujours dans ma série « mais qu’est-ce qui a bien pu traverser le cerveau de ces hommes pour qu’ils inventent des concepts aussi vitaux mais complexes? », j’ai bien envie de vous parler  de Brahmagupta.
Vous ne le connaissez pas?
Il ne vous en tiendra pas rigueur…
Ce mathématicien indien n’est pas de première jeunesse: il est né en 598 après Jésus-Christ.
Il dirigeait l’observatoire  astronomique de la ville d’Ujjain, haut lieu de la recherche mathématique.
Il fut d’ailleurs le premier, nous dit-on, à utiliser l’algèbre en astronomie.

Avant lui il n’était pas simple d’écrire « 10″ ou « 10 600″, pour la simple et bonne raison que le zéro n’existait pas.
Dans son observatoire, Brahmagupta travaillait, réfléchissait, élaborait des théories…
Jusqu’au jour où, en 628, il a écrit ceci: « Zéro est le résultat de la soustraction d’un nombre de lui-même. »

Il venait de donner un nom, un statut au « rien » qui devenait un chiffre désormais respecté et respectable.
Avant qu’il ne soit reconnu en tant que tel, le « rien » n’était qu’un espace entre les chiffres, ce qui limitait les modes de calcul.
Avec sa découverte, le papa du zéro révolutionnait durablement les choses…
Une découverte primordiale quand on pense que le langage binaire utilisé en informatique est basé sur l’alternance du 0 et du 1.
En inventant le zéro, ce mathématicien dont le grand public ignore jusqu’à l’existence, a établi les bases d’un monde nouveau.
Regardez le portrait qui le représente.
Avouez qu’il y a des raisons d’être admiratif…

Martine Bernier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>